Deadly BreakfastUseless is more

Catégorie "Islande"

Les bons tuyaux Islandais

Bon alors je vous ai parlé en long en large et en travers du froid, du vent des des trucs plus ou moins immanquables aux alentours de Reykjavík mais je voudrais aussi partager nos bons plans, parfois découverts complètement à l'arrache ou au détour d'une rue, pour se réchauffer, manger ou faire du shopping, bref, un dernier petit résumé de notre semaine en Islande.
Ce post n'est absolument pas sponsorisé, je tiens à préciser : il s'agit juste de parler honnêtement des endroits ou services qu'on a réellement appréciés.

Où dormir?

Trouvé sur Booking sans trop chercher, Reykjavik4you.com regroupe une dizaine d'apparts hotels au centre de Reykjavík : entre l'équipement, la literie, l'emplacement et le look général de l'appart, il n'y a absolument rien à redire. J'y retournerais volontiers la prochaine fois (parce que je compte bien revenir en Islande un jour).

Où manger ?

C is for cookie : un petit peu perdu mais ce café vaut vraiment le coup : il est petit, très très calme, les gens y tricotent et ils ont des cookies, carrot cake et autres trucs délicieux et vegan.

73 : epic burger : avec une mention spécial pour le Burger Epic Overkill que l'on a pas osé tenter ce petit resto de burgers propose une sélection de burgers originaux de tailles diverses et disponibles aussi en version végétarienne. En plus ils proposent des bonnes bières et sont sympas, que demander de plus?

Noodle station : si vous avez froid et que vous êtes trempés jusqu'aux os, vous apprécierez forcément une soupe de nouille absolument pas islandaise mais vraiment bien préparée. La version pas épicée réchauffe déjà bien et l'ambiance générale fait que vous vous sentez facilement à l'aise.

La soupe de Noodle Station

Café Babalu : la devanture du café est super jolie et le personnel est tip top. thé café en mode refill (restez suffisamment longtemps, profitez du wifi, des jeux de société ou d'un livre et votre tasse se remplira automatiquement). Bonus, ils proposent des cookies absolument démesurés et vraiment délicieux.

Cookie géant du Café Babalu

Pour le petit dej', la boulangerie, en face de l'hôtel où on a séjourné, nommée bernhöftsbakarí comblera tous vos besoins, et même si le pain islandais n'a rien à voir avec le pain français, il reste très bon et change un peu vos habitudes. Il paraît que c'est la meilleure boulangerie de la ville (et du coup statistiquement du pays je pense) mais on en a pas vraiment testé d'autres pour confirmer.

Si vous passez à Geysir, vous irez probablement faire un tour dans le petit bâtiment qui fait resto, snack et vente de souvenirs. D'extérieur ça ressemble un peu à un restoroute mais dedans, c'est vraiment joli et on y mange super bien!

Lebowskibar : au centre de Reykjavik, burgers, frites et bonne ambiance. En plus, il y a un quizz ciné en anglais le jeudi soir avec des boissons à la clé! Révisez vos classiques mais aussi quelques navets du box office, nous on a été très mauvais mais on s'en doutait un peu.

Boutiques et shopping

Un gros coup de cœur pour Fotografi : un endroit ou acheter de beaux tirages photos réalisés par des photographes locaux et vraiment doués. En plus le photographe que l'on a croisé dans la boutique était vraiment super sympa et on a discuté photo argentique pendant un bon bout de temps, bref, faites y un tour!

Aurum : si vous cherchez des trucs designs islandais ou un bijou original, c'est la qu'il faut aller. Bon par contre ça coûte un rein.

Hrim : une belle autre sélection d'objets design nordiques : déco, vaisselle & co, j'avais envie d'acheter le magasin mais j'avais seulement deux reins et il paraît que c'est pas pratique de vivre sans.

Tiger : des petits bibelots et trucs pas chers, je crois que c'est une chaîne Danoise. En tous cas pour ramener un tas de petits trucs mignons ou acheter des gants pas cher, c'est top.

Minja : un dernier magasin d'objets designs avec pleins de trucs faits en Islande ou par des designers islandais, à des prix abordables.

Dogma : ce n'est pas parce que la température ressentie tourne autour de -10° que les islandais ne portent pas de t-shirts, du coup la marque dogma propose une grosse sélection de t-shirts jolis et humoristiques.

Handknitting association of iceland : LA boutique pour acheter de la laine ou des trucs déjà tricotés dans le style islandais. La laine est déperlante mais gratte un peu j'avoue.

Où se réchauffer ?

Parce qu'il fait tout le temps froid, on a constamment cherché des endroits pour passer un peu de temps histoire de se réchauffer.

Harpa : j'en ai déjà parlé précédemment, ce bâtiment à l'architecture impressionnante est ouvert de 10h à minuit. A l'intérieur quelques boutiques et un café, sans oublier quelques banquettes ou s'assoir et surtout du chauffage.

Musée de la photo : minuscule mais on peut y voir de jolis tirages, il y fait bien chaud, on y monte en ascenseur et c'est gratuit. Pensez à prendre les escaliers pour redescendre, il y a quelques photos, affiches et documents historiques à observer.

Les boutiques de souvenirs sont souvent surchauffées et il y en a partout, ça permet de faire une petite halte au chaud sans forcément aller dans un café

10:11 du centre ville, l'épicerie-supérette ouverte tout le temps (mais genre 24h/24), vend du thé et du café à emporter pas cher mais aussi plein de trucs (chauds) à manger.

La prochaine fois, je vous parlerais du Blue Lagoon et de notre aventure en direction du sud de l'Islande, pleine de rebondissement et de neige.

Plein les yeux

Alors oui, je vous ai parlé du froid, du vent, vous avez vu des paysages qui ne font pas totalement rêver, alors je vous ai gardé le meilleur pour cet article. Lors de notre semaine en Islande, on a eu un peu de mauvais temps, pas mal de journées grises-pas-trop-belles, et une journée exceptionnellement belle. Mais genre, le type de journée que si tu ne sors pas, tu le regrettes toute ta vie.

Alors ce jour là, on a pris notre mini-cacahouète-mobile, direction le cercle d'or. C'est un circuit qui rassemble plein de trucs super chouettes à voir dans un périmètre de moins de 100km, donc jouable en une journée, même si il fait jour pendant seulement 5 heures. Et le peu que l'on puisse dire, c'est qu'on a vraiment pas été déçu. En théorie c'est un circuit touristique, alors oui, on a croisé un ou deux bus, mais c'est pas vraiment Disneyland non plus. En novembre en Islande, les touristes, y'en a pas tant que ça. Alors avec nos 28 couches de vêtements, nos chaussures de rando et nos appareils photos, on est partis à l'aventure !

On commence avec Þingvellir, haut lieu historique et parc national qui permet d'observer de très près l'endroit ou se rencontrent les deux plaques tectoniques américaines et européennes.

Þingvellir
Þingvellir
Þingvellir

En prenant la direction de Geysir, le GPS nous a fait passer par une petite route toute pourrie, avec des plaques de verglas monumentales et une "aire de repos" ou on a découvert ce paysage là, avec des petits chants d'oiseaux en fond sonore, et rien d'autre. C'était juste magnifique.

around Þingvellir
around Þingvellir

Puis on a continué sur la route n°1, avec ses paysages colorés, qui changent tous les kilomètres. C'est dans ces moments là que ce proverbe prend tout son sens : « Ce n'est pas la destination mais la route qui compte. »

icelandic road
horses
icelandic road

Mais bon, la destination était chouette quand même : Geysir, avec son geyser qui explose toutes les 10-15 minutes. Un bon self service pour les touristes, mais c'est quand même un truc à voir en vrai une fois dans sa vie. Par contre avec tout le souffre rejeté par le geyser, vous pourrez aisément savoir que vous êtes arrivés même si vous êtes aveugle : ça sent l’œuf pourri, puissance mille. L'eau qui s'écoule ensuite aux environ de 90-100° contraste un peu avec la température ambiante et créée des paysages absolument sublimes.

Geysir
Geysir
Geysir

Et pour terminer, la chute de Gullfoss, qui fait quand même un sacré raffut. Selon l'heure et la météo, vous aurez même peut être la chance de voir un arc-en-ciel décorer cette scène très brute.

Gullfoss

Harpa

Parmi tous les bons plans pour se réchauffer quand il fait trop froid à Reykjavík, il y a un lieu que les amateurs d'architecture et les frileux apprécient particulièrement : la Harpa. Cette salle de concert/évènements a été construite tout récemment et reste ouverte entre 10h et minuit même s'il n'y a pas d'évènement. À l'intérieur : une boutique d'objets designs qui coutent un bras et demi, une billetterie, un café, quelques endroits pour s'assoir, des étages, des miroirs, de la géométrie, mais surtout : du chauffage et une vue assez incroyable sur la côte et le port de la ville.

Je vous laisse découvrir le lieu, vraiment très spacieux et incroyablement silencieux malgré le vent qui souffle probablement plus à cet endroit là qu'ailleurs en ville.

Harpa Inside Harpa Inside Harpa Vue sur la côte de Reykjavík Harpa Harpa by night

En prime vous aurez même le droit de jouer à "Où est Charlie?" en contemplant un des plafonds du bâtiment :

Où est Charlie ?

- page 1 de 2