Deadly BreakfastUseless is more

Catégorie "Réflectionnage"

Votre bisounours et vous

Il y a quelques jours, j'avais posté sur twitter un petit formulaire pour répondre à une question super existentielle, à savoir : est-ce que le bisounours de notre enfance conditionne notre vie actuelle? Le résultat de mon enquête n'était pas tout à fait celui attendu, mais de grandes lignes sont tout de même ressorties :

  • 2/3 des personnes qui ont répondu à ce sondage travaillent aujourd'hui dans l'informatique / internet.
    Sans déconner, ça voudrait dire qu'une majorité de geeks me suit sur twitter?
  • 2/3 des personnes (mais ce ne sont pas forcément les mêmes) n'ont jamais eu de bisounours en peluche durant leur enfance.
    Alors là, je crie au scandale, vos parents étaient vraiment trop cruels. Ou alors vous êtes trop vieux.
  • et donc en toute logique : 1/3 des gens qui ont répondu ont eu un bisounours en peluche
    Vous avez vu, je suis une bête en fractions, j'ai même gagné le concours kangourou de mon collège quand j'étais petite.

Chez les personnes qui n'ont jamais eu de bisounours durant leur enfance, on peut dégager plusieurs tendances :

  • Coté défauts, ils sont en majorité désorganisés (18%), timides (16%) et anxieux (14%). Nonobstant ce manque de bisounours, il n'y a ABSOLUMENT aucune personne se décrivant comme asociale.
  • Coté atouts, on retrouve en majorité des gens réfléchis (26%), motivés (16%) et créatifs (10%).
  • Ils travaillent aujourd'hui surtout dans l'informatique (oui bon c'est un peu faussé), l'art, l'éducation, les sciences et la vente ou le commerce.

Chez ceux qui ont eu la chance d'avoir un bisounours à leur coté durant leur tendre enfance on remarque que :

  • Coté défauts, ils sont en majorité anxieux (24%), timides (20%) et asociaux (12%).
  • Coté atouts, on retrouve en majorité des gens créatifs (16%), responsables (12%) et communicants (10%).
  • Ils travaillent aujourd'hui surtout dans l'informatique (oui bon c'est toujours aussi faussé), l'éducation, les sciences et les services.
  • Au niveau du top des bisounours, on a quand même 15% d'amnésiques, et une majorité de Grosfarceur et de Grognon / Grosbisou / Grosveinard / Grosjojo

J'avais posé une question aussi sur la vie en couple, et à mon grand étonnement, les possesseurs de bisounours arrivent presque à égalité avec ceux qui n'en ont jamais eu (74%/76%). Le bisounours ne conditionnerait apparemment pas votre vie amoureuse ont dirait bien.

En conclusion

Vous savez désormais les enjeux que représente l'achat ou non d'un bisounours à votre bambin, maintenant, regardons la réalité en face : si on fait un calcul plus poussé, on remarque que :

  • les gens qui répondent à des sondages à propos des bisounours sur internet sont plutôt timides (13%), anxieux (12%) et désorganisés (11%)
  • et se considèrent comme réfléchis (16%), motivés (10%) et créatifs (9%).

Voilà qui nous avance bien.

La chaussette parfaite

Je connais un mec (dont je tairai le nom, non, n'insistez pas) qui se sent mal habillé lorsqu'il porte des chaussettes vertes. Habitué des tennis et des chaussettes sombres, il lui arrive, de temps à autres, par accident, bonne humeur ou choix désespéré, de porter sa paire de chaussettes vertes. Mais au fond, quand il les mets, il est mal à l'aise. Pourquoi, vous demandez vous? Ben moi aussi, en fait.

Une chaussette n'est pas seulement un petit bout de tissu menacé de disparition par la licorne rose invisible, c'est aussi une extension de vous-même, qui en plus vous évite de chopper des ampoules. Certaines personnes peuvent tout savoir de vous en regardant vos mains ou votre posture. Mais la chaussette révèlera énormément de choses sur vous :

  • Trouée, vous devriez avoir honte, changez-les tout de suite ou reprisez-les!
  • Rayée, vous êtes quelqu'un d'original, je vous apprécie déjà.
  • Noire, vous êtes désespérément banal. ouh! la honteuh !
  • Blanche avec deux bandes noires, vous êtes un sportif du dimanche et vous n'avez pas changé de chaussettes depuis les années 90.
  • Grise, vous ne savez pas trier votre linge blanc du noir.
  • Rose, vous êtes une femme ou un mec qui assume super bien le rose. Gloire à vous !
  • Bleue, vous mourrez d'envie de partir en vacances, de mettre les pieds dans l'eau, de vous évader. En même temps, c'est un peu le cas de tout le monde.
  • Jaune, vous êtes un hipster ou Gilbert Montagné. Ou pire, les deux à la fois.
  • Orange, vous êtes énergique, carburez aux agrumes et rayonnez de bonheur. Ou alors vous bossez pour un opérateur téléphonique célèbre et je vous souhaite bien du courage.
  • Verte, vous mangez bio matin midi et soir. Non je déconne, vous avez juste des chaussette voyantes. D'ailleurs, je les vois d'ici.
  • Rouge, vous aimez vivre dangereusement. Ça vous arrive souvent d'oublier vos chaussettes rouges dans votre lessive de blanc?
  • Violette, les sachets anti-mites à la lavande que vous avez glissé dans votre tiroir à chaussette ont fini par déteindre. zut alors .
  • Brune, vous êtes un aventurier, fan de randonnée, vos chaussettes sont assorties à votre tente Quechua. Yeah !
  • Taupe, non, sans déconner, y'a vraiment des chaussettes de cette couleur là? Je croyais que c'était juste dans l'émission D&CO qu'ils osaient montrer ça.
  • Beige, vous aimez les films d'art et d'essai de l'ex-RDA et vous portez des lunettes fumées.
  • Verte et rouge à la fois, vous ne seriez pas daltonien, lutin ou clown, vous?
  • Sous des tongs, sind Sie deutsch ?
  • Hautes, vous aviez un peu froid ce matin en vous habillant. Mais on est au mois de juin et il fait plus de 25°. Vous regrettez votre choix.
  • Basses, vous pensiez vraiment qu'il allait faire beau aujourd'hui, mais il a plu, vous avez marché dans une flaque et vous regrettez vraiment d'avoir mis un short et ces petites chaussettes
  • Normales, vous êtes trop mainstream. Et je parie qu'elles sont noires en plus. Ah bah bravo !
  • Avec des doigts de pieds séparés, vous en avez probablement marre que les gens vous demandent si "ça ne fait pas bizarre de marcher avec ça". Courage, un jour les gens comprendront que les gants, c'est mieux que les moufles.
  • Antidérapantes, vous avez 12 ans et vous courrez encore dans les couloirs.
  • En thermolactyl, hé mais, qu'est-ce que vous faites sur internet? Retournez immédiatement devant les feux de l'amour, Crickette s’apprête à dire tout la vérité à Bobby-John, vous ne voudriez pas manquer ça?
  • À motif jacquard, en toute objectivité, vous avez juste des chaussettes moches. J'espère que vous n'avez pas le pull coordonné (ces pulls sont faits à base de chaussettes à motif jacquard recyclées... quoi? vous l'ignoriez?)

Vous voyez? On peut absolument TOUT savoir sur vous, rien qu'en regardant vos chaussettes.

Maintenant que vous savez tout de la chaussette basique, je vais partager avec vous LE secret pour obtenir la chaussette parfaite (selon moi).
La chaussette parfaite, c'est un peu comme le Saint Graal, ça fait parler les gens. Tout le monde en rêve, mais personne n'ose en faire sa quête personnelle. Et bien moi si. "The Quest of a lifetime" comme on dit. Ou alors d'une demi-heure tout au plus.
Évidemment, ce n'est qu'un exemple, mais après des années à collectionner des chaussettes kitchs et a tester les réactions des gens en voyant mes chaussettes, j'ai pu déceler 3 grands axes de réactions :

  • Ah oui, c'est ... très rose
  • C'est pas tout les jours qu'on voit autant de rayures sur une seule personne.
  • Non mais tu mets vraiment des chaussettes "hello kitty"?

Voilà donc, après des décennies années minutes de recherche, l'accomplissement de ma quête : le diagramme de Venn de la chaussette parfaite. Elle est rose, à rayures et possède un motif "bonjour chaton". Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

Diagramme de la chaussette parfaite

Pour conclure, je dirais qu'avant de bien se sentir dans ses baskets, il faut être à l'aise dans ses chaussettes. Ce n'est pas seulement une question de style, c'est aussi, et avant tout, une question de confort. Alors n'oubliez pas : la chaussette parfaite doit se porter par paire (coordonnées ou non) et absolument jamais, au grand jamais, sous des tongs.

La semaine prochaine, je vous parlerai des slips porte-bonheur (ou pas).

GeeKoHabitat

On vient de découvrir le concept de CoHabitat (ou habitat groupé, ou Co-Housing en Angliche). L'idée est vraiment intéressante ! En gros des gens se réunissent autour d'une idée commune, d'attentes en terme de mode de vie etc. Ils montent un projet commun, qui leur permet de mutualiser et donc de baisser les coûts (de construction, de maintenance, ...)

geekohabitat

C'est aussi une autre approche de l'habitation en ville : recréer du lien social, s'entraider, etc. D'après ce que disent ceux qui ont des projets en cours, on peut mettre le curseur un peu où on veut entre le très collaboratif et le très individuel, libre à chaque projet de définir son orientation en fonction des attentes des participants. L'idée a l'air neuve, mais rappelle un peu aussi les hippies.
Comment avoir un idéal de vie, tout en restant réaliste et pragmatique ? Comment concilier cela aussi avec notre culture Geek (même si le terme est carrément galvaudé) ? (appelons-les tout de même geeks, afin de simplifier la suite de notre propos)

Le deadly breakfast vous propose donc une variante geek du cohabitat, le GeeKoHabitat !

Nous partons du constat que le geek n'est pas forcément super doué en relations sociales mais il essaye souvent de s'améliorer. Il ne se livre pas à n'importe qui ! Il partage surtout avec ses pairs, autour de passions communes. Le concept est là, mettre en place un habitat groupé dont la colonne vertébrale serait constituée d'outils pour ces passions (informatique, bricolage, photo, ...)
Lorsque j'entends parfois des propriétaires discuter dans le train, je suis toujours étonné par le côté "tuning" de la maison : "oh tiens j'ai décidé de changer le carrelage, pour en mettre du plus mieux !", "j'ai un super projet d'aménagement des combles", "je vais m'installer une petite véranda", "j'ai refait l'électricité et j'en ai profité pour tout câbler en gigabit ethernet" (euh non celui-là je ne l'ai pas entendu dans le train ;)) Les fans de tuning de maison existent déjà, c'est juste que les geeks ne sont pas forcément enchantés des après-midi au Leroy Merlin (l'enchanteur). L'habitat peut être un espace d'expérimentations sans fin, il faut juste trouver le point d'entrée pour nos amis les geeks.

Alors voilà ce que l'on a imaginé ...

Quelques facilités communes :

  • une salle de détente avec écran géant, la possibilité d'y faire des LAN, des soirées ciné (possibilité de faire découvrir certains films à ses voisins)
  • une salle de bricolage avec du matos en commun (un peu sur le mode fab lab) orienté bricolage informatique, électronique mais aussi tout le reste, meubles & co (qui a dit IKEAHacking ?).
  • un bureau / atelier / bibliothèque pour les freelances et télétravailleurs (si on était hype, on appelerait ça un espace de coworking)
  • un studio / labo photo
  • un vrai four à pizza et une tireuse à bière (ou une micro-brasserie interne :P), un coin café avec cafetière professionnelle, afin de répondre aux besoins primaires et naturels du geek
  • une super connexion au net (genre reliés directement à un gros tuyau de l'Internet Mondial)
  • un réseau interne de bonne qualité avec de l'espace de stockage partagé, une salle serveur dans la cave
  • un réseau téléphonique interne (par exemple en utilisant Asterisk), éventuellement un système de tubes pneumatiques pour s'échanger de petits objets (genre tu pourrais me passer du sucre stp ? par contre pour les œufs, ça risque de marcher moins bien...)
  • une webcam extérieure pour voir la météo quand on n'a pas encore ouvert les volets
  • bien entendu, il faut que le bâtiment soit écolo (HQE, BBC, truc), efficace énergétiquement et intelligent.
  • on pourrait envisager une base de domotique et chacun programme son système à sa sauce.
  • un barbu dans la cave
  • certains capteurs, permettant de tracer sa consommation électrique, comme Google Powermeter
  • une flottille de roombas !

L'entraide / collaboration au centre

  • co-voiturer pour aller bosser ensemble
  • une plateforme de collaboration en ligne permettant de s'organiser, notamment pour certaines tâches collectives comme l'entretien du bâtiment. Un système de prêt d'objets (j'ai prêté quoi, à qui et quand ?) Un wiki pour la doc du bâtiment, un trac pour la gestion des bugs.
  • une bouffe tous les mois pour discuter de ce projet commun
  • un petit potager commun pour ceux que cela intéresse.
  • faire des mini-formations collaboratives (ceux qui savent faire des trucs peuvent l'expliquer à d'autres)

L'esprit hacker

  • tout est bidouillable (et de la bonne bidouillabilité à la Nitot !), on peut faire des expérimentations (dans la limite de la vie privée de chacun)
  • on pourrait publier nos idées, nos trouvailles, pour que d'autres se les approprient et fassent avancer le schmilblick (approche open source)
  • ça doit rester fun !

Et vous, de quoi vous rêveriez ?

- page 1 de 12