Deadly BreakfastUseless is more

Catégorie "Créations › Trucs créatifs du mois"

Trucs créatifs du mois - Juin 2020

Ce mois-ci, en plus du petit concours-anniversaire sur mon blog, j'ai aussi fait un petit paquet de trucs. Un peu de couture, toujours du tricot, 2 polices de caractères et quelques délices coté cuisine.

Tricot

Entre tous les pulls tricotés les derniers mois, j'avais tricoté tout doucement un châle sur une base de laine de ma box Knitcrate du moins de février, mais je n'étais vraiment pas trop fan de la couleur : un blanc-beige avec des petites touches de couleurs violettes et bleues. La laine n'était pas si moche que ça, mais c'était juste un style assez différent du mien, du coup, une fois le tricot terminé, j'ai tenté de le teinter avec du colorant alimentaire violet et du vinaigre en suivant les explications de chemknits (mais je pense avoir sur-dosé le colorant violet vu la couleur finale). C'était tout simple à faire, vraiment efficace et la couleur n'a pas du tout dégorgé au lavage !

La laine originale qui trempe dans l'eau et une vue de la laine pendant la teinture dans une casserole

Une fois le châle lavé et bloqué, le rendu est absolument parfait et me plait énormément.

Le châle dans la version finale: la couleur est dégradée du violet foncé vers un bleu nuit

Couture

Étant donné que la pandémie de Covid est encore loin d'être terminée, je continue de faire des masques en tissus pour nous et nos proches. J'ai un peu mieux géré le choix des motifs en faisant attention à l'échelle lors de la commande de tissu et j'ai trouvé la bonne méthode pour les coudre sans trop galérer à les faire en gardant un modèle confortable.

Des masques en tissus avec des jolis motifs


Avec tous ces masques, j'ai aussi repris en main ma machine à coudre et tenté de faire une robe, un peu sur un coup de tête, sans suivre de patron ni de tutoriel, avec des restes de tissus achetés dans une boutique qui fermait ses portes. J'ai pris quelques mesures sur une robe qui me va bien, j'ai commencé par coudre la partie "jupe" pour ensuite faire la partie haute en testant, un peu à l'arrache et avec des épingles, le positionnement du tissu. C'était toute une aventure et ça m'a pris une bonne demi-journée. La robe a des poches et visuellement elle rend bien (de loin), mais l'aspect intérieur est vraiment peu soigné, mais bon, je débute :)

Robe cousue avec des poches


Vu que la partie jupe était infiniment plus facile à faire, j'ai acheté un autre reste de tissu avec de la doublure pour coudre une jupe pour ma Maman. J'ai utilisé un élastique pour froncer le tissu au niveau de la taille. J'avoue que coudre avec un fil rouge sur du tissu rouge n'était pas de tout repos pour mes yeux, mais le rendu final, même s'il n'est encore par parfait, n'est pas si mal que ça !

Jupe rouge à petites fleurs roses avec une doublure rouge

Fontes

Vous les avez probablement vues passer dans mon article précédent, j'ai créé deux fontes que vous pouvez télécharger gratuitement et utiliser comme bon vous semble. Dessinées sous Procreate et assemblées avec Calligraphr, ces polices de caractères manuscrites sont disponibles sous licence OFL.

Exemples des polices Bonnevoie et Belair

Côté cuisine

La révélation du mois de Juin coté cuisine aura été le fait de pouvoir faire des bánh baos soi-même en suivant la recette de la chaine youtube Le Riz Jaune. Personnellement, je trouve les bánh baos plus faciles et plus rapides à faire que les gyozas que j'avais préparés le mois dernier.

Préparation et cuisson des Bánh baos


Du côté des desserts, j'ai préparé une tarte à la rhubarbe (qui va terriblement bien avec de la glace à la vanille - végane - de chez Alpro) et un clafoutis aux cerises (avec les merveilleuses cerises du jardin de Møbster).

Desserts de juin : tarte à la rhubarbe et clafoutis aux cerises

Trucs créatifs du mois - Mars, avril & mai 2020

Bon je sais bien que j'avais dit que je ferais un article par mois mais aujour'dhui je vous propose les trucs créatifs du mois : Édition Spéciale Confinement.

Comme tout le monde, nous sommes restés enfermés pendant 3 mois (et même un peu plus, vu que je ne sors plus des masses à part pour rouler à vélo), du coup j'ai eu pas mal de temps libre, mais au début l'inspiration n'est pas arrivée si vite que ça. C'était un peu l'angoisse de la page blanche, se dire qu'on a plein de temps, mais qu'avec toute cette situation angoissante, rien n'en sort. Du coup j'ai fait ce que je fais de mieux et j'ai tricoté au kilomètre. Je dis bien kilomètre parce que pour faire un pull en XL ou XXL, il faut plus d'un kilomètre de laine. Allez, je vous raconte ça.

Tricot

Avant le confinement, je me suis lancé dans mon tout-tout premier cardigan avec de la laine que j'avais acheté sur un marché, mais comme j'avais complètement sous évalué la quantité de laine nécessaire, le projet a été mis en pause et le reste de laine envoyé juste avant le lockdown est restée coincée des mois chez mondial relay pour repartir chez l’expéditeur  la semaine dernière. J'espère vraiment le finir un jour ! (allez on y croit)

Du coup j'ai enchainé sur le même modèle de cardigan, baptisé "Coronardigan" avec une laine assez différente. J'avais dans mon stock de laine une pelote dégradée teintée a la main dans une laine assez similaire et je l'ai utilisée pour faire des rayures dégradées sur le corps. Ce n'est pas le plus beau gilet du monde, mais c'est mon tout premier et je l'aime d'amour !

Patron : Harvest cardigan de Tin can knits (avec du point de riz à la place du moins mousse sur les manches
Laine : Schachenmayr Cosy wool + Charleston DK Gradient - Woola oops

Cardigan bleu a rayures roses


Comme l'estimation c'est pelotes c'était pas encore vraiment mon dada, je me suis retrouvé avec 5 pelotes de laine bleue, qui m'ont permis de faire le début d'un pull pour ma maman, en ajoutant quelques pelotes blanches/écrues pour un effet un peu marin vu qu'elle aime beaucoup la Bretagne.

Patron : Flax de Tin can knits
Laine : Schachenmayr Cosy wool

Pull bleu et blanc


Comme ce modèle de pull était relativement simple à faire, je décide donc de m'en faire un pour moi. Ça sera donc bien évidement un pull aux couleurs de l'arc en ciel, avec une base gris clair pour un coté "passe-partout". Comme jusque là j'étais en mode "YOLO pas besoin d'échantillon", une fois le pull lavé, bloqué et sec, je me suis retrouvé avec des manches beaucoup trop longues que je dois encore raccourcir un peu :/ Mais bon, on est là pour apprendre et faire un peu moins de conneries tous les jours, non?

Patron : Flax de Tin can knits
Laine : Malabrigo Rios

Pull gris clair avec des rayures arc-en-ciel sur le bout des manches et sur le corps du pull


On repart donc sur mon problème d'estimation de laine, il me reste environ une demi pelote de chaque couleur de l'arc-en-ciel après avoir fait ce pull. Je suis donc dans l'obligation ABSOLUE de faire un second pull arc en ciel, mais pour varier un peu, je décide de prendre une couleur foncée pour la base (je pensais avoir un gris foncé un peu brun, je me suis retrouvé avec de la laine prune/violet foncé absolument splendide, c'était une sacrée belle surprise). Voici donc le "Dark-en-ciel", mon pull chouchou du moment. (ok, je viens de le terminer mais celui là je l'aime vraiment énormément). Pour déterminer la taille idéale de rangs pour chaque bande de couleur par rapport à la laine restante et aux augmentations des rangs, j'ai fait un peu de maths, mais POUR UNE FOIS mes estimations étaient correctes. C'est une franche victoire personnelle. J'ai aussi tricoté des manches plus courtes pour avoir des manches normales une fois le pull bloqué et c'est aussi un franc succès. Vous voyez que j'apprends de mes erreurs?

Patron : Flax de Tin can knits (sans le point mousse sur la manche)
Laine : Malabrigo Rios

Pull violet foncé  avec des rayures arc-en-ciel sur le haut du pull, du col aux aisselles

En moyenne, un pull me prend un peu plus de deux semaines à tricoter (en considérant que pour le second j'étais en vacances et que j'avais un peu plus de temps en journée pour tricoter, et que je tricote pas mal les week-ends).

Couture

Dans cette période un peu bizarre j'ai aussi eu l'occasion de ressortir ma machine à coudre pour créer un bon paquet de masques lavables en tissus. Je ne les ai pas comptés mais j'estime en avoir fait une bonne soixantaine, pour offrir aux ami.e.s et aux proches en galère pendant le début du confinement, quand on ne trouvait des masques nulle part ou presque. Entre les tissus qu'ils me restait, les anciennes chemises de biou, des taies d'oreiller puis du tissu que j'ai commandé en Allemagne, j'ai fait une sacrée belle collection de masques. J'ai aussi eu énormément de chance, tous les masques que j'ai envoyé par la poste sont arrivés, avec plus ou moins de temps, mais tout est bien arrivé !

Masques en tissus cousus à la main

Masques en tissus cousus à la main: motif citrons, assortis a une de mes robes

Teinture de laine

C'est peut être un peu de la faute d'une amie si j'ai osé me lancer là-dedans, mais je crois que ça me démangeais depuis longtemps : teindre de la laine soi-même, à mi chemin entre la cuisine et les cours de chimie, je crois qu'il n'y a rien de plus expérimental et fun à faire en ce moment.

Pour mon premier essai, j'ai utilisé un kit (avec toutes les explications en allemand) composé d'un petit sachet de sel d'alun et d'un autre sachet d'écorce de bois de campêche, un arbre tropical dont l'écorce rouge-orangée donne un colorant violet très chouette. Avec du temps, des vieilles casseroles, de l'eau, du vinaigre et de la laine blanche (évidemment), on peut colorer soi-même de la laine. C'est assez sympa de voir toutes les étapes et de faire tout soi-même, pour découvrir que la couleur change encore un peu après le séchage.

Teinture de 2 écheveaux de laine dans les tons violets


Pour mon second essai, j'ai utilisé des peaux et noyaux d'avocats (qui donnent un joli rose pâle/poudré) auxquels j'ai ajouté du colorant alimentaire rose et du vinaigre pour avoir un rendu plus pétant et fixer la couleur. Avant séchage, la laine était presque rouge. Une fois la laine séchée, j'ai découvert un rose profond et doux, une vraie merveille.

Teinture d'un écheveau de laine dans les tons roses


Pour mon troisième essai, j'ai tenté de colorer de la laine, un tote bag et une pochette en coton avec du curcuma et du vinaigre. Je ne peux que vous conseiller d'utiliser des gants pour éviter de vous retrouver avec les mains toutes jaunes, parce que le curcuma a un pouvoir colorant assez puissant !

Teinture d'un écheveau de laine et d'un sac en tissu dans les tons jaune


Badges

Pour accompagner mes jolis masques, j'ai profité d'une promo pour commander une cinquantaine de badges pour dire aux gens de rester à distance. Je ne sais pas si ça sera 100% efficace, mais au moins ça a du style. J'en ai déjà accroché sur tous mes sac a dos :)

50 badges : if you can read this, you are way too close, step the fuck back

Coté cuisine

Comme tout le monde (ou presque), j'ai fait du pain pendant ce confinement et testé plusieurs recettes et farines pour trouver ce qui me plait le plus, mais j'ai aussi fait des gyozas en suivant la recette du Riz Jaune partagée par Luna. J'ai aussi testé une recette de brownies vegan qui tient plusieurs jours, même à deux (en terme de densité mais aussi de conservation). Sur un énorme malentendu (enfin surtout parce que la pâte est restée collée à mon gaufrier), j'ai découvert qu'on peut faire des pancakes salé avec du brocoli et franchement c'est pas mal du tout.

Et vous?

Vous avez fait quoi de beau pendant ces derniers mois?

Trucs créatifs du mois - Janvier et Février 2020

J'espère que ce début d'année aura bien débuté pour vous, parce que de mon côté j'ai traîné une bonne grosse crève pendant un mois et demi, mais je vous rassure, ça va beaucoup mieux maintenant :) J'ai donc zappé complètement l'article de janvier et fusionné tous mes trucs de ces deux derniers mois dans un seul article. Au programme, plein de bols, des châles, des bonnets, un sticker holographique super cool, un passage chez le coiffeur et un peu de vélo.

Céramique

bols en céramique fabriqués à la main

J'ai modelé une vingtaine de bols et quelques palettes d'aquarelle avec mes petites mains sur plusieurs semaines et émaillé tout ça durant février. Comme d'habitude, l’impatience était au rendez-vous et la sortie du four est toujours un moment plein de stress et d'émerveillement. J'ai osé faire quelques mélanges d'émaux et je pense continuer dans ce sens. Avec un peu de bol (huhu) j'arriverais à obtenir ce bleu-vert de mes rêves, qui cuirait à haute température et pourrait servir pour la vaisselle. Certaines superpositions, comme le bleu sur le banc ci-dessous ou le noir et le blanc me plaisent aussi énormément.

2 bols bleus et blancs avec une rayure bleue à l'extérieur

2 bols avec de l'émail noir à l'extérieur et bleu à l'intérieur. 2 bols avec un mélange blanc et noir à l'extérieur et vert et bleu à l'intérieur. Les superpositions d'émaux donnent des effets et textures très jolies.

Palettes à aquarelles blanches de formes et tailles diverses et un pot dont l'émail intérieur a cristallisé

Tricot

Le seul et unique côté positif de ma bronchite de l'enfer est que j'ai eu le temps de tricoter quand je ne crachais pas mes poumons ou que je ne tombais pas de fatigue. Du coup j'ai pu tricoter quelques châles avec de la laine plus ou moins fine.

Le châle ci-dessous par exemple, a été fait avec un écheveau de laine acheté a Berlin en Août dernier. Ce fil est censé servir à faire des chaussettes mais comme j'aime bien le chaos j'ai décidé d'en faire tout autre chose. Le rendu final en petites "dents" est ressorti lors du blocage et sa légèreté en fait un châle idéal pour le printemps qui ne devrait plus tarder à arriver. Si ça peut vous rassurer un peu, j'avais commencé ce tricot vers mi-décembre mais je ne l'ai terminé que début janvier. Je n'ai encore une fois suivi aucun pattern mais si ça vous intéresse il semblerait que le Hitchhiker s'en rapproche fortement

Châle triangulaire bleu tout fin et léger tricoté a la main

Le 2ème châle a été réalisé dans une laine plus épaisse et quand on sort d'un châle tout fin comme celui d'avant, ça fait du bien de tout voir monter plus vite. J'ai acheté les deux écheveaux chez Woola Oops et son coloris "Eugène" était clairement un coup de cœur au premier regard : pile-poil la couleur de mes cheveux. La laine est toute douce et ce châle un peu plus épais fonctionne bien cet hiver.

Châle triangulaire vert tricoté à la main avec des petits trous réguliers. On voit que l’écheveau de laine est dans les mêmes tons que mes cheveux.

Pour ce troisième châle, la laine vient de chez Knitcrate, une box surprise qui envoie de la laine et des patterns tous les mois avec un petit cadeau en plus. Les patterns proposés ne me motivaient pas plus que ça alors je suis encore partie un peu à l'arrache et j'ai géré la quantité de laine restante en la pesant sur ma petite balance de cuisine. Une fois bloqué, le châle en laine worsted merino de chez Knitologie est juste à la bonne taille pour être porté autour du cou ou sur le dos.

Châle triangulaire bleu et violet tricoté à la main

Vous imaginez bien qu'à chaque fin de châle j'en ai un peu marre de tricoter de la laine fine avec des petites aiguilles, alors de temps en temps je me fais un petit bonnet pour tricoter un peu plus vite mon projet et profiter de rangs un peu moins longs. J'ai donc fait deux bonnets : le premier dans la laine Sparkle de chez Veritas (j'y achète aussi quasiment tous mes collants - ils sont increvables). Avec un rebord qui tient (grâce à un rang en mailles endroit qui permet de faire tenir le pli) et quelques torsades, ce bonnet tout doux a bien fait son job pour me tenir au chaud cet hiver.

Bonnet épais dans les tons bleus turquoises foncés, avec un fil métallique et des torsades et un pompon assorti

Le second bonnet, en laine un peu plus fine, est plus léger mais tient aussi bien chaud. Je ne suis pas arrivée au bout de ma pelote de Johnny (sinon le bonnet aurait été un chouia trop long) mais cette laine teinte à la main est d'une douceur extrême et c'était un bonheur à tricoter et à porter.

Bonnet fin dans les tons violets à orange en dégradé avec des torsades

Illustration

On lâche les aiguilles et on sort le stylet. Coté illustrations, ces chouettes stickers basés sur un ancien lettering du mot "yeah" en ambigramme peuvent donc se lire à l'endroit ou à l'envers. Le coté holographique rend encore mieux en vrai qu'en photo. Je les ai commandé chez stickermule (comme d'habitude) et la qualité est au rendez-vous. Vivement la prochaine promo ! :D

Sticker holographique avec une calligraphie du mot YEAH qui peut se lire à l'endroit ou à l'envers si on le retourne

J'ai tenté le challenge "draw this in your style" lancé par Tritrichoupi sur twitter qui proposait de redessiner un stégosaure végétal dans notre propre style. Je n'ai pas résisté longtemps, entre ma passion pour les dinos à gros yeux et les stégosaures de manière générale. Il n'est pas parfait, mais je l'aime bien quand même :)

Dessin d'un stégosaure végétal par tritrichoupi et ma version de son dessin dans mon style : le dinausaure a des yeux globuleux, ressemble plus à une peluche et porte un chapeau.

Et sinon...

Cheveux

La fin de l'hiver est proche et un passage chez le coiffeur pour remonter un peu ma couleur sur mes racines et couper les pointes devenait vraiment nécessaire.

Mes cheveux ont un dégradé plus doux entre mon blond foncé en racines et le turquoise sur les longueur. Les pointes ont été coupées et mes cheveux ont l'air en meilleur état. / Un cerisier commence à fleurir.

J'en ai donc profité pour faire quelques portraits il y a quelques jours histoire de changer ma photo de profil sur les réseaux sociaux.

Autoportraits, de près et de loin

Vélo

J'ai passé les 1900km, et même si j'aurais aimé passé les 2000km avant la fin de février et fêter l'anniversaire de mon vélo en beauté, je me dis que 1900km c'est quand même déjà bien chouette pour une première année de vélotaf. Je ferai probablement un article pour vous raconter ma première année de vélotaf, mes impressions et mes conseils.

1900 km au compteur et un selfie avec mon casque de vélo arc-en-ciel

A part ça, j'ai aussi eu plein de petits et grands bonheurs, comme les cartes de bonne année des copines, passer un super week-end avec Luna (même si j'ai perdu ma voix), retrouver les copines du tricot-thé de Metz pour un festival de bagarre de laine à Briey, sortir mes Converse à sequins les jours ensoleillés, fêter mardi gras en costume de licorne avec les collègues, offrir des céramiques aux ami.e.s, faire des brioches pour les collègues et des pancakes pour mon chéri, voir Tenacious D en concert et replanter mes rejets de Piléa, sans compter : ne plus tousser :D

- page 1 de 5