Deadly BreakfastUseless is more

Aquarelle et émojis

Il y a quelques semaines, je me suis lancée dans un mini projet avec de aquarelle, pour essayer de représenter des groupes d'émojis par thèmes. C’était plutôt fun et ça m'a permis d’expérimenter un peu coté détail, avec un tout petit pinceau super fin par moments.

J'ai vraiment trouvé ça agréable de travailler sur une série, sur plusieurs semaines: ça donne un thème global pour s’entraîner et ça évite un peu l'angoisse de la page blanche :)

Je vous laisse regarder :

Souvenirs de Tokyo

Emojis : sushis, onigiri, matcha et brochette de mochis

Junk food

Emojis : burger, frites, soda et glace

Sous entendus

Emojis : pèche, aubergine, banane, feu

Devine qui c'est ?

Emojis : arc-en-ciel, licorne, palette de peinture et arc

Foodporn

Emojis : pizza, pastèque, avocat, carotte

Et vous, quelle est votre thème préféré dans parmi cette série ?

Opération Limoncello

Celles et ceux qui me suivent sur instagram ou twitter l'auront sûrement déjà remarqué par ici, ou là, même vers ici, sans oublier là, par là aussi, dans ce coin là encore et enfin là: ces derniers mois, j'ai pas mal expérimenté autour des liqueurs fait maison.

Une collection de petites bouteilles de liqueurs fait maison

L'idée est toujours un peu la même : prendre un truc qui a du goût (en version bio si possible, bien lavé/rincé), le laisser infuser dans l'alcool pendant un certain temps (ça peut prendre une semaine, un mois ou plus encore) dans un bocal (personnellement, j'utilise des bocaux en verre) filtrer le mélange, y ajouter un sirop de sucre, diluer un peu, et mettre le tout dans des jolies petites bouteilles.

Le dosage était toujours à peu près le même :

  • 50 cl d'alcool à 48° (aussi appelé alcool à fruits)
  • une bonne grosse poignée de fruits (framboises, mirabelles, myrtilles, mûres, prunes rouges...) ou de feuilles (verveine citronnée)
  • 8 à 10 cl de sirop de sucre de canne
  • 10 à 15 cl d'eau

La saison des supers fruits d'été étant totalement révolue, je me suis demandé si je ne pourrais pas tenter quelque chose de nouveau pour offrir à mes proches lors des fêtes de fin d'année. Le truc que l'on trouve toute l'année, en dehors de la patate, c'est les citrons. Il faudra les choisir bio et non traités, parce que ce qui nous intéresse pour faire la liqueur, c'est le zeste (et je sais pas pour vous mais je suis pas trop trop motivée par de la liqueur de pesticide).

Ci dessous, deux bocaux en tout début d'infusion : à gauche, des zestes de citron, à droite, des feuilles de verveine citronnée

ça infuse !

Premier essai

Sans trop réfléchir ni regarder les recettes en ligne, j'ai utilisé mon dosage classique (50 cl d'alcool à 48°, les zestes de 5 citrons, 10 cl de sirop de sucre de canne et 15 cl d'eau) , qui donne un résultat tout à fait buvable au bout d'une semaine "d'infusion", mais l'intensité du citron n'était pas surpuissante et la liqueur finale, jaune transparente. Si vous avez déjà bu ou au moins vu du limoncello, vous avez probablement remarqué que cette liqueur est opaque, comme si on y avait mélangé du lait (il existe effectivement des recettes de limoncello avec du lait, mais dans mon cas ce n'était pas le but).

Il fallait donc tenter une nouvelle approche.

Deuxième essai

J'aurais complètement pu commencer par là mais ça aurait été moins rigolo : j'ai cherché des recettes de limoncello, et un ingrédient était différent de ma recette expérimentale : de l'alcool à 96°. Selon les différentes recettes et blogs lus, l'alcool très fort permet de libérer certaines huiles essentielles du zeste et d'obtenir le goût unique du limoncello.

Alors là vous vous demandez probablement où trouver de l'alcool neutre à 96°. La réponse est simple : en France, vous allez vraiment galérer, il faut aller en pharmacie pour s'en procurer et les quantités sont limitées (250ml à la fois). Si vous avez la chance de vivre près d'une frontière ou par exemple au Luxembourg, vous pourrez probablement trouver une bouteille d'un litre pour 25 euros environ à la supérette du coin.

J'ai aussi tenté de préparer mon "sirop" en mélangeant le sucre et l'eau avec un peu d'avance pour que tout soit bien dilué. Voici mon dosage :

  • 60 cl d'alcool neutre à 96°
  • les zestes de 5 citrons bio non traités
  • 120 cl d'eau + 350 gr de sucre cristal

Les zestes ont infusé dans l'alcool pendant une dizaine de jours, puis j'ai filtré le tout, et ajouté l'eau sucrée, et là.... MAGIE !

Le mélange d'alcool et d'eau sucrée se trouble et c'est super joli : ça m'a trop rapellé mes cours de chimie au lycée avec des précipités dans les tubes à essais. Goûtez le mélange et voyez-vous même si vous souhaitez rajouter un peu se sirop de sucre ou d'eau. Selon ma goûteuse officielle, cette recette est quand même bien forte (mais il faudra goûter à nouveau le limoncello bien bien froid, en fin de repas, je pense que ça change tout).

Mise en bouteille et décoration

Je ne vous l'ai pas encore dit mais cette recette permet d'obtenir dans le 1,8 litres de limoncello, et je n'ai pas spécialement l'intention de tout boire moi-même. Du coup mettre en bouteille le precieux liquide dans des toutes petites bouteilles mignonnes et y ajouter un peu de déco est plutôt une bonne idée.

J'utilise surtout des mini bouteilles de 12,5 cl et des plus grandes de 25 cl. C'est le bon dosage pour faire des petits cadeaux :)

Pour écrire "limoncello", j'étais d'abord partie sur des petites étiquettes en papier, mais je n'etais pas convaincue vu que mes étiquettes étaient presque aussi grandes que mes petites bouteilles. Je me suis donc rabattue sur mon marqueur préféré de tout l'univers : Le Molotow liquid chrome (dont j'ai déjà parlé dans mon article précédent) mais cette fois en 2 mm. Pensez à nettoyer/dégraisser vos petites bouteilles avec de l'alcool (pas du limoncello hein) avant de dessiner dessus, le marqueur tiendra mieux et le rendu sera plus joli !

les petits citrons dorés en plastique dingue

Et pour la touche finale de mignonitude infinie, pourquoi ne pas rajouter un petit citron en plastique dingue ? Quand j'etais petite, j'en faisais avec ma Maman et on appelait ça du plastique magique. Depuis, ces feuilles de plastiques qui réduisent et s'épaississent lors d'un court passage au four ont carrément évolué, on en trouve en couleur, noir ou blanc et même à paillettes. Il ne faut pas oublier de percer un trou à la perforatrice avant la cuisson, sinon c'est fichu pour le faire quand c'est cuit !

Ce qui est fun dans cette matière, c'est que ça réduit énormément, du coup on peut faire des dessins bien larges qui réduisent et paraissent bien détaillés. Dans mon cas, j'ai utilisé un sharpie noir pour dessiner les petites têtes des citrons et ça marche plutôt bien !

La découpe de la feuille avant la cuisson, et au centre, la forme cuite qui a bien réduit

Résultat final

Je suis vraiment contente du résultat final, c'est à la fois mignon, original et le rendu me convient bien.

Le limoncello se conserve sans problème au congélateur, il sera alors à bonne température pour le déguster en fin de repas, par exemple.

Les bouteilles de limoncello

Je ne sais pas si je suis obligée de vous le dire, mais bien évidemment, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Custom de veste et de converse, le lettering au service des cadeaux cools !

Je crois que ça faisait plusieurs semaines que j'avais cette idée en tête, je ne sais pas vraiment comment c'est arrivé, mais j'avais su-per envie de dessiner sur une veste, genre de faire un beau lettering. Puis sont arrivées les soldes et un vendredi après-midi de libre. Je suis tombée sur cette veste rouge en faux cuir ultra cool, c'était le déclic. Le même jour, j'avais aussi trouvé des chouettes patchs thermocollants, du coup j'ai vraiment pas hésité à me lancer dans le projet :)

veste rouge customisée : no fox given

Quel matériel utiliser ?

Après lecture d'environ 3587 tutoriels qui n'avaient pas vraiment l'air de s'accorder, je suis passée dans une boutique de loisirs créatifs où j'achète toujours beaucoup trop de laine mais cette fois je n'ai pas craqué, je suis fière pour acheter des marqueurs, a priori pas à base d'eau (sinon ça n'allait jamais tenir). Je me suis orientée vers des marqueurs pailletés/métalliques acryliques de chez Amsterdam et j'ai eu un mega coup de coeur sur un très gros marqueur de chez Molotow, édition spéciale pour les 20 ans de la marque, qui promettait un rendu "liquid chrome". Il me restait aussi un sharpie noir dans ma trousse (qui n'a pas de sharpie, voyons, bon ok, j'ai TROIS trousses de stylos/feutres).

feutres à utiliser : Sharpie Noir, Molotow liquide chrome et Amsterdam Acrylic markers

Après plusieurs essais sur une zone très peu visible (vous voyez les fausses fermetures éclair sur les manches? j'ai peut-être fait mes tests de feutres sur la manche droite), il s'est avéré que le mega marqueur Molotow était absolument parfait, tenait super bien et séchait parfaitement.

veste rouge customisée : no fox given portée par Stéphanie

Faire tenir les patchs

Pour avoir déjà tenté de poser des patchs thermocollants sur une veste en faux cuir, j'ai déjà testé pour vous ces fausses bonnes idées

  • Suivre les instructions du patch et utiliser un fer à repasser : on va pas se mentir, même avec une pattemouille, j'ai eu peur de faire fondre la veste, du coup le patch n'a jamais vraiment tenu
  • Utiliser de la super glue : ça colle tellement tout : ca devrait bien coller un patch sur une veste. Et bien c'est une très mauvaise idée. Déjà il ne faut pas faire de trace de colle ailleurs que sous le patch, sinon la matière plastique de la veste "fond". Ensuite, la super glue colle effectivement super bien à la partie thermocollante, mais c'est ensuite la partie en tissu qui se décolle, et le patch tombe, laissant une trace ignoble de colle et de plastique fondu. Enfin, pour avoir testé sur un patch beaucoup plus grand, la super glue devient très rigide et sur une zone comme le dos, tout se décolle en craquant lors du premier essayage.

On va pas se mentir, pour faire tenir un patch sur une veste en faux cuir, le mieux reste encore de le coudre, avec du fil bien solide, de la patience et des doigts en acier (parce que c'est bien dur de traverser cette matière).

Le lettering

C'est un peu comme tout dans la vie, il va falloir planifier un peu et faire des essais sur une feuille de papier qui a plus ou moins la même taille que votre support, et quand vous êtes à peu près d'accord avec vous-mêmes et que vous vous sentez prêts, posez la veste bien à plat, croisez les doigts de la main qui ne dessine pas, et lancez-vous !

Pour l'effet de pleins et de déliés, je vous conseille d'écrire le texte en entier d'abord, puis d'ajouter du volume sur les parties qui doivent être plus épaisses dans un second temps. En dernier, pour rendre le tout plus chouette, on peut ajouter une ombre avec un sharpie noir, ça marche plutôt bien !

On n’avait pas parlé de chaussures dans le titre ?

Et bien si !

Une paire de converse customisées pour un mariage

Forte de cette expérience plutôt réussie, je me suis dit que je pourrais tenter de customiser autre chose, et ça tombait plutôt bien puisqu'une autre copine se mariait et elle rêvait un peu de porter des converse en fin de soirée. C'était l'occasion rêvée pour se lancer dans ce projet !

Contrairement à la veste, cette paire de chaussures n'avait pas de "coin discret" pour tester les feutres. Après quelques essais sur des morceaux de tissus clairs et foncés, il semblerait que les feutres acryliques métallisés d'Amsterdam s'en sortent plutôt bien. Le rendu chromé du marqueur molotow disparait complètement sur du tissu, mais je pense qu'il aurait été parfait pour le bord de semelle en plastique blanc.

C'était donc reparti pour des dizaines d'essais sur papier pour trouver le bon moyen d'écrire "Just Married" et "Love is all you need" sur un canevas pas du tout classique. Une fois le lettering décidé, je me suis lancée directement sans rien tracer et de la même manière que pour la veste, j'ai épaissi les traits à certains endroits pour faire un effet de plein et de déliés.

À ma grande surprise, le Sharpie noir tient difficilement au dessus du marqueur acrylique, du coup n'espérez pas trop rattraper un tracé un peu raté en traçant des ombres par dessus.

La bonne idée côté customisation, c'était de remplacer les lacets blancs classiques par des rubans satinés épais. J'en avais pris un rouleau de 5m, mais je pense qu'un rouleau de 3m aurait suffi. Je vous conseille de prendre le ruban en rouleau et non pas plié autour d'un petit carton; ça vous évitera d'avoir des plis pas très jolis. Pour les extrémités des lacets, il suffit de les rouler finement et de mettre un petit bout de scotch bien serré, couper le bout pour avoir un rendu tout propre et en plus de ne pas se détricoter, c'est infiniment plus simple de monter les lacets sur les chaussures.

À vous de jouer !

Ça vous a donné envie de vous y mettre? Avant de vous lancer dans un gros projet comme une veste ou une paire de chaussures, vous pouvez déjà vous entrainer sur un des 25 tote-bags qui traînent chez vous !

- page 3 de 548 -