Telle est la question qui nous est posé en ce glorieux jour de la Sainte-Inès. Avoir un sèche linge, ou pas? Avoir un lumbago, ou pas? Parfois nous pouvons faire ce choix, parfois non. Parfois en pleine discution, on peut sortir des heures et des heures d'argumentation pour prouver a quelqu'un qu'on a raison, ou alors laisser son voisin de table donner ses arguments, avec de nombreux exemples, et une fois qu'il a finit, rajouter un simple "ou pas", juste pour le contredire et le faire chier. Mais ce "ou pas", d'ou vient-il? Du Oupakistan? Non je ne crois pas, je pense qu'en ces deux mots resultent la volonté entiere et inégalable a la condition humaine du peuple de se revolter contre notre société faire de fracture sociale, d'attentats, de crimes et de crème glacée a 0% de matière grace, ou pas.
Je crois même qu'avec tous les appareils de haute technoogie a notre disposition à l'heure actuelle, on pourrait calculer avec une exactitude certaine et sans défaut la periode ou est née cette expression, grace au carbone 14 et aux liposomes alpha au Q10 plus qui enlèvent les rides plus vite que ton ombre, ou pas.
Et peut être même que dans ce monde fait d'injustice et de riz cuit en seulement 5 min, on peut se dire que quelque chose cloche dans ce réflexionnage, qu'il n'est pas si drole que d'habitude, ou alors ce sont les chcapics le matin qui me font cet effet là, ou pas.
Il se pourrait même que je m'amuse a faire des phrases qui n'ont pas de sens juste pour vous embrouiller avec des mots absurdes comme "tarte au concombre" qui n'est pas vraiment un mot, mais plutot un ensemble de mots formant un groupe, une union de lettres qui donnent un sens a la vie (mais dans quel sens? vers la gauche ou vers la droite?) ou plutot un amalgame d'idées qui repensent une philosophie propre au monde actuel. Mais ce monde actuel? que veut il? il veut de la crème glacée a 0%, du riz qui cuit pluis vite, des voitures avec pleins de chevaux sans avoir de PV sur les routes. Oui je vous le dit, haut et fort! Notre monde est con! Ou pas.
Il me semble même que vous devez avoir un paquet de temps pour vous amuser a lire toutes ces lignes de mots, qui composent des phrases composant elles même des paragraphes, ou pas, parce qu'en realité, je n'utilise que très rarement la balise P pour separer mes paragraphes, je me contente d'un petit BR / pour separer le tout et faire un semblant de mise en forme (si vous ne ma croyez pas regardez la source de la page...) ou en étions nous? (pas dans mon parking en tous cas hein) donc je reprend pour ceux qui n'auraient pas suivi. Ces lettres forment donc des groups de mots apellés blocs (et non pas paragraphe), mais ces mots, qui séparément ont un sens précis (vers la droite cette fois ci, c'est sur, ou pas), une fois que vous les collez ensemble, avec un peu de colle Contact (je me souviens encore de mon année de 4eme, au collège, quand j'ai découvert la colle contact et son formidable pouvoir pour réunir table et chaises à tout jamais... ah quelle belle epoque). Bref su on recolle tout, ca fait des mots bizzares, genre CendrierHippopotame ou RavioliCassoulet. Rien de bien rejouissant en somme. Je préfère m'arreter la avant de vous polluer la tete avec des idées qui se melangent aussi bien que de l'huile et du vinaigre (melfort pour les connaisseurs).
J'espere que ce reflexionage vous a insipré et eclairé sur la situation actuelle et grammaticale de notre langue si bien pendue et que vous en avez appris beaucoup, ou pas ;)