Deadly BreakfastUseless is more

Catégorie "Inutile donc indispensable"

Et si on allait lancer des haches ?

Je lance des haches et j'en ai même lancé au centre de la cible

L’avant

Je ne sais pas vraiment si j'avais TOUJOURS rêvé de faire ça, mais je crois que ça faisait bien des années que j'avais super super envie d'essayer le lancer de haches, façon Jason Momoa. Du coup quand Biou m'a parlé d'un stand (Wildness) qui faisait ça à Nancy COMME DE PAR HASARD quelques jours avant un week end prévu de longue date avec des amis dans ce coin là, je crois que je lui ai répondu "oui" en capitales avec un nombre incalculable de i.

À ce moment là j'étais environ plus que TURBO HYPÉE et j'ai commencé à chercher des vidéos de lancer de haches sans Jason Momoa histoire de voir ce qu'une personne normale est capable de faire. Je ne vous conseille pas spécialement de chercher "Axe throwing fail" sur votre moteur de recherche préféré mais globalement ça fait quand même un peu peur. Je suis donc passée du niveau "TURBO HYPÉE" à "TURBO-HYPÉE-mais-faudra-faire-gaffe-quand-même", aussi appelé "ULTRA HYPÉE".

Il s'est donc passé quelques jours ou j'ai raconté à tous les collègues, amis et le reste du monde entier que j'allais enfin pouvoir lancer des haches le week-end suivant et qu'il n'y avait que 3 issues possibles à ce moment épique :

  1. j'allais me blesser et finir à l’hôpital
  2. ça serait un peu trop dur, je m'emballais pour rien et j'allais trop galérer et être déçue
  3. j'allais vivre ma meilleure vie et je voudrais faire ça tous les week-ends.

Autant vous dire que je croisais tous les doigts pour l'option 3, mais avec quelques réserves quand même vu ce que j'avais pu voir en vidéo en 3 jours.

Le grand jour

Puis le grand jour est arrivé : dimanche matin à 11h. Vous imaginez bien que la soirée entre amis s'était terminée vers 2h30 et que je n'avais pas bu que de l'eau, mais qu'importe, j'étais toujours ultra hypée, même en ayant mal aux cheveux.

On est entrée dans la salle et entre les haches, l'ambiance musicale (plutôt métal) et le décor, je suis remontée au niveau de turbo hype en 1 seconde et demi (j'ai compté). On a été reçu par un gars beaucoup trop grand qui s'est avéré être le mec qui avait ouvert la salle et importé le concept à Nancy. Il nous a expliqué super clairement comment faire pour lancer (position du corps, mouvement), ce qu'il ne fallait surtout pas faire, comment tenir les 5 différentes haches mises à disposition et laquelle choisir pour être à l'aise au début puis en tester d'autres.

Vu qu'on est pas tous Jason Momoa on a environ tous raté les premier tirs le temps de comprendre quelle force il fallait mettre dans le lancer, mais en toute honnêteté le mouvement vient assez vite et on s'amuse rapidement. Une fois qu'on a pris le coup de main, on peut jouer à des mini jeux pour compter les points plus sérieusement et se faire laminer par ses potes qui étaient bucherons dans une ancienne vie.

Niveau sensation, j'ai vraiment retrouvé la même sensation/satisfaction qu'au tir à l'arc, quand on lâche la corde et que tout se passe bien, qu'on tape au centre de la cible, mais avec une impression beaucoup plus bourrine, parce que ça défoule quand même de lancer un truc aussi lourd (de 600gr à 1,5kg je crois) et (un peu) tranchant de toutes ses forces. On avait aussi pris un "supplément shuriken", parce que quitte à être là, autant essayer. De mon coté j'ai vraiment préféré les haches mais je crois qu'un de mes potes est un ninja hors de ses heures de travail vu comme il se débrouillait super bien avec ces étoiles de ninja.

L’après

J'en garde un excellent souvenir et j'ai vraiment adoré lancer des haches. Je sais qu'il y a des personnes qui rêveraient de devenir l'égérie d'une marque de fringues ou de parfum, mais moi je rêverais trop de devenir l'égérie d'un stand de lancer de haches, vous voyez, je suis une personne avec des goûts simples. J'aimerais juste pouvoir en faire tous les week-ends sans avoir à rouler plus de 3h aller-retour (Wildness, si vous me lisez un jour, pitié, ouvrez un stand à Luxembourg).

Plus sérieusement, même avec un reste de tendinite de l'an dernier tout s'est bien passé, il est possible de lancer à une ou deux mains, à sa propre convenance. Je ne pense pas que cette activité soit vraiment risqué, si on respecte bien les consignes de sécurité et qu'on suit ce qu'on nous explique au début. Il peut arriver que la hache ne se plante pas, mais dans ce cas elle ne rebondit pas très loin, et si on se fait un peu peur, on ne risque pas grand chose, en plus, les lames des haches ne sont pas tranchantes/aiguisées.

L'activité dure environ une heure et franchement quand on en a jamais fait, ça suffit largement et on commence à fatiguer à 5 minutes de la fin.

Bon du coup, j'ajoute "lancer de haches" dans la section hobbies de mon CV?

Aaaaaaahhhhhhh

Nous interrompons votre journée pour une information de la plus haute importance : il semblerait que AAAAAaaaaaAAahhhhhhhhHHhhHHhh.

Macha baille

Macha baille

Macha baille

Macha baille

Macha baille

Macha tire la langue

Chaîne pas qu'on se moque de ma quincaillerie

Il parait que Biou a ressuscité son blog à cause d'une chaîne qu'il m'a, au passage, refilé.

Je me plie donc à cette requête pour éviter que tous les malheurs de doctissimo ne s'abattent sur moi et mes proches, et du coup je vais vous raconter 11 petits secrets.

Lire la suite...

- page 1 de 41