Deadly BreakfastUseless is more

Redisdead.net, histoire d'une refonte

Une fois n'est pas coutume, je vais vous raconter un peu comment la refonte de mon portfolio s'est déroulée. Si ça peut vous donner une idée du temps qu'il m'a fallu pour faire cette refonte, j'ai commencé il y a un peu moins de 3 semaines, sans travailler 24h/24 dessus, bien évidemment. Je suis une habituée des refontes "flash-éclair" en 3 jours pour mon blog ou ce site là, mais cette fois j'ai voulu prendre mon temps, peaufiner divers éléments et découvrir de nouveaux trucs.

Etape 1 : Trier & épurer

L'idée de base était de simplifier mon ancien site pour mettre en valeur mon portfolio et mon CV, les illustrer de manière plus efficace.

Je souhaitais tout de même garder les éléments qui me plaisent comme le coté épuré de la structure générale, la navigation très très simple ou une page d'accueil avec une présentation concise. Mais il fallait tout de même faire le tri dans les différentes pages de contenu, les réalisations qui ne sont plus d'actualité et ajouter les derniers projets sur lesquels j'ai travaillé. Deux pages ont donc disparues (Lab et Photos), au profit de redirections vers des sections de mon portfolio qui se retrouve alors enrichi de projets plus funs et de séries photographiques.

Il fallait penser simple et épuré, voila donc la stratégie abordée pour commencer le maquettage, fait sous Balsamiq Mockups, un outil de maquettage performant que j'utilise depuis des années. Je vous épargne les maquettes de toutes les pages, mais voila déjà celle de la page d'accueil pour vous donner une idée.

Wireframe de la page d'accueil

Étape 2 : Changer le style et la couleur

Je ne voudrais pas me la jouer Picasso, mais je crois que je suis dans ma "période bleue". C'est peut être le printemps qui arrive, ou ma couleur de cheveux actuelle, mais le bleu s'imposait comme une évidence. Le bleu utilisé sur le site vient d'une de mes illustrations du #defidessinfévrier (que j'ai d'ailleurs utilisée pour faire un petit logo/avatar). Si vous êtes sur Mac, je vous recommande grandement Sip, un petit outil pour récupérer le code couleur de n'importe quoi affiché sur votre écran, dans le format de votre choix. Cadeau bonux, pour chaque code couleur, vous aurez un petit nom pour décrire votre couleur. Mon bleu est, parait-il, céruléen : bleu comme le ciel, quoi.

Coté illustration, je commençais un peu à me lasser de mes anciens petits dessins sur les diverses pages de mon ancien site et je voulais mettre en valeur un peu mon coté photographe sur mon site : j'ai donc choisi un autoportrait réalisé il y a peu pour ajouter un coté plus personnel à la page d'accueil. 

Coté style, j'ai souhaité garder la police de caractère qui me plaisait déjà énormément, mais en supprimant le coté "tout en majuscule" pour les titres et la navigation, afin d'améliorer la lisibilité. Je souhaitais aussi conserver les graphes sur la partie CV, en cherchant une véritable alternative à un simple Jpeg, avec un peu de mouvement, et surtout plus d'accessibilité.

J'ai donc commencé le maquettage haute fidélité sous photoshop, afin d'avoir une idée plus précise du rendu de ce nouveau design, mais sans forcément le peaufiner à 200%. En effet, sachant que j'allais intégrer moi-même le design et que j'étais totalement en accord avec le client final (c'est à dire moi), j'ai préféré ajuster les différentes tailles d'éléments directement à l'intégration :)

Maquette de la page d'accueil

Étape 3 : Intégration et code

D'habitude je pars plus ou moins de zéro, en tapant toutes mes css sans la moindre auto-complétion... et puis cette fois, j'ai voulu découvrir de nouveaux trucs :

  • Sublime Text : Un éditeur de texte vraiment chouette, bien pensé et plutôt agréable à utiliser, ça me change de Smultron !
  • Sass : Je voyais plus ou moins comment ça fonctionnait en théorie, la mise en pratique a été plus que rapide ! Des variables et des fonctions dans des css, c'est le début du bonheur :)
  • Yeoman : Quitte à passer à Sass et devoir compiler un fichier pour avoir le rendu final à chaque enregistrement, Biou m'a conseillé d'installer Yeoman, qui fait à peu près tout ce qu'un intégrateur peur rêver : compilation du fichier Sass à chaque enregistrement, rafraichissement automatique de la page sur laquelle vous travaillez à chaque enregistrement grâce à Grunt, installation simplifiée de plein de modules JS ou d'outils divers dont on peut avoir besoin pour son projet. Mon seul regret ? Tout se lance en ligne de commande : de quoi faire peur aux graphistes qui voudraient l'utiliser. L'installation s'est plutôt bien passée, mais coté export du projet, j'ai eu plusieurs problèmes.
  • SVG et JS : Je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de jouer avec du SVG dynamique couplé avec du JS. En cherchant un peu sur le net, j'ai trouvé une bonne base pour commencer le développement de l'affichage dynamique de graphes de mes compétences sur mon CV. Ça devrait bien faire 10 ans que je n'avais pas codé en JS, depuis la fac quoi. Bon évidemment, ces dernières années, ça m'est arrivé d'utiliser ou de modifier un peu de code, mais pas vraiment d'en écrire moi-même. Alors après quelques lignes de codes en compagnie de Biou (qui est un super prof au passage), je me suis lancée toute seule dans mes premières fonctions utilisant jQuery. Et ben franchement, si jQuery avait existé à l'époque ou j'ai fait mes études, ça aurait bien pu tout changer pour moi ! Au final, j'ai ajouté quelques petits bouts de codes dans mon site pour une expérience utilisateur plus sympa : des petits graphes sur mon CV, un tri par type de projets dans mes réalisations et une petite fonctionnalité cachée (mais je n'en dirais pas plus, non non non). 
  • HTML5 et formulaires : le formulaire de contact avait déjà un système de vérification de données, mais en ajoutant un peu de code dans le formulaire, la validation se fait à la volée pour les champs requis ou le format de l'adresse e-mail.

Au programme de cette intégration, des petits trucs moins nouveaux, mais tout aussi appréciables :

  • J'ai gardé quelques bonnes habitudes, comme prévoir une interface responsive qui s'adapte avec succès sur tout types d'appareils. Sur mobile, des polices de caractères alternatives, présentes dans les systèmes comme iOs, Andoid ou Windows phone permettent d'afficher le texte rapidement et avec style, même quand on a une connexion toute pourrie.
  • Le Javascript apporte une meilleure expérience utilisateur, mais n'est pas essentiel au fonctionnement du site. Un texte alternatif s'affiche pour remplacer les graphes par exemple.
  • Coté accessibilité, un soin tout particulier a été apporté aux textes alternatifs, comme pour les graphes du CV.
  • La navigation principale reste ancrée en haut pour les affichages en grandes résolutions.

Le tout a été intégré sous Dotclear, comme c'était déjà le cas sur mon ancien site, et quelques jours plus tard, la version de test de mon site était en ligne.

Étape 4 : Tests et feedback

Après avoir envoyé un petit mail à plusieurs amis pour leur demander de tester et de me donner leur avis sur ce nouveau site, j'ai eu quelques retours très pertinents concernant des petits bugs d'affichages, des idées de fonctionnalités ou même des fautes de frappe : merci à eux :)
Il n'est pas toujours possible de trouver une solution à chaque point soulevé, mais ces quelques remarques m'ont permis d'améliorer un peu plus l'expérience utilisateur de ce site.

Et le lendemain ... la refonte de redisdead.net était en ligne !

Refonte de redisdead.net

Pesto à l'ail des ours

Le pesto à l'ail des ours, c'est le petit trésor que j'avais ramené du marché l'an dernier au début du printemps : un gout très fin, une texture sympa, et surtout, pas de fromage dans les ingrédients. L'an dernier j'avais découvert l'ail des ours un peu trop tard (la saison est généralement très courte et les feuilles sont assez difficiles à trouver en dehors du marché ou des balades en forêt), du coup quand j'en ai trouvé ce week end, j'ai sauté sur l'occasion de faire moi-même mon pesto.

Coté recette, c'est assez simple :

  • de l'ail des ours (une fois nettoyé et équeuté il y en avait 80g)
  • de la poudre d'amande 5 à 7 cuillères à soupe
  • de l'huile d'olive, plein (je n'ai pas la moindre idée du dosage, il faut l'ajouter au fur et a mesure jusqu'à obtenir la bonne texture)
  • un peu de sel

Ciselez les feuilles et mixez le tout, ajustez avec un peu de sel, conservez au frais et servez votre petit trésor avec des pâtes, ou sur du pain.

Et voilà la recette en images :

Ail des ours
Pesto à l'ail des ours
Pesto à l'ail des ours
Pesto à l'ail des ours
Pesto à l'ail des ours
Pesto à l'ail des ours

Atelier associatif "Prenons le guidon" à Metz

Si vous me suivez un peu vous connaissez probablement ma passion pour les vélos (surtout les vélos un peu originaux), alors c'est tout logiquement que je vous présente aujourd'hui le projet de copains passionnés : l'atelier associatif de récupération et de réparation de vélos "Prenons de guidon" à Metz.

Le but de cette association, comme son nom l'indique, est de récupérer vos vieux vélos pour leur offrir une nouvelle vie (ou les utiliser comme donneurs d'organes potentiels) pour les revendre à prix tout à fait raisonnable afin d'améliorer la mobilité des gens en vélo dans la ville. Le deuxième truc très chouette de cette asso, c'est que c'est probablement le meilleur endroit dans la ville pour entretenir et apprendre à réparer son vélo. Crevaisons, freins, vitesses, tout se répare !

J'ai donc profité d'un passage chez eux cette semaine pour changer une chambre à air crevée sur mon poney et prendre quelques photos.

Atelier Prenons le guidon
Atelier Prenons le guidon
Atelier Prenons le guidon
Atelier Prenons le guidon - Laurent
Atelier Prenons le guidon
Atelier Prenons le guidon - Christophe

Spring is coming !

Avec plus d'un mois d'avance et un hiver qui n'est pas si froid que ça, les premiers bourgeons de cerisiers ont éclos il y a quelques jours. C'est toujours un plaisir pour moi de les regarder et de les photographier, mais c'est bien la première fois que j'en vois si tôt !

Plum blossoms
Plum blossoms
Plum blossoms
Plum blossoms
Plum blossoms

#defidessinfevrier : semaine 4

Ça y est, le défi dessin de Février est maintenant terminé, il est temps de vous montrer la production de la dernière semaine et de vous parler un peu de mon ressenti par rapport à tout ça.

Au début j'avoue que j'avais un peu peur de me sentir toute seule en lançant ce truc qui aurait pu retomber comme un soufflé, mais en voyant tous les participants, ça m'a très vite rassuré et vraiment fait plaisir. Le mieux dans tout ça, ce n'était pas seulement de découvrir au fil des jours tous les dessins créés autour de thèmes communs, mais surtout de lire toutes les réactions positives de gens qui étaient vraiment heureux de prendre un peu de temps à la fin de leur journée pour dessiner.

Ce challenge aura été pour moi l'occasion de m'entrainer chaque jour à l'illustration, et de bosser essentiellement en vectoriel sous Illustrator, puis de finaliser les couleurs et ambiances avec Photoshop, donc je suis assez contente de l'expérience générale, même si ce défi aura été assez chronophage finalement : entre 30 minutes et 1 heure par jour environ, ce n'est pas énorme, mais mine de rien je passais quand même plus ou moins la journée à me demander ce que j'allais bien pouvoir dessiner chaque jour ! Il y a même eu quelques jours ou je m'en suis un peu voulu, parce que bon, c'est quand même un peu naze de ne pas trouver une idée classe alors que j'avais choisi moi-même les thèmes sans trop avoir d'idée non plus.

Et du coup, là, ce matin, je découvre que

Jour 22 - Pause
Jour 22 - Pause

Jour 23 - Couleur
Jour 23 - Couleur

Jour 24 - Robot
Jour 24 - Robot

Jour 25 - Mandala
Jour 25 - Mandala

Jour 26 - Statistiques
Jour 26 - Statistiques

Jour 27 - Mouvement
Jour 27 - Mouvement

Jour 28 - Fin
Jour 28 - Fin

Les cookies sans beurre et sans reproche

Cookies sans beurre et sans reproche

La semaine de biou n'a pas été de tout repos et je lui avais promis des cookies hier soir histoire de rendre son mardi plus doux.

Voici les ingrédients dont vous aurez besoin pour réaliser une dizaine de cookies crousti-moelleux à souhait :

  • 1 œuf
  • 100gr de purée d'amande blanche
  • 110gr de cassonade
  • un sachet de sucre vanillé
  • 120gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • quelques cuillères de lait d'amande
  • 60gr de pépites de chocolat

Préchauffez votre four à 180°.

Mélangez les ingrédients dans l'ordre : cassez votre œuf, mélangez la purée d'amande puis la cassonade et ajoutez le sucre vanillé.

Ajoutez ensuite à votre mélange la farine en plusieurs fois avec la levure, le mélange sera plutôt sec, alors pétrissez votre pâte à la main. Ajoutez ensuite un peu de lait d'amande pour ramollir le tout et rendre la pâte plus homogène, puis parsemez vos pépites de chocolat dans votre mélange : à  ce moment, l'idéal est de remuer le tout avec une grosse cuillère en bois car la pâte est plutôt collante.

Sur une plaque anti-adhérente ou du papier cuisson, faites une dizaine de boules de votre pâte et aplatissez-les un peu. Attention à bien séparer vos cookies, ils vont gonfler à la cuisson !

Votre four devrait être chaud, enfournez votre plaque et patientez 10 à 12 minutes. Vous pouvez augmenter un peu la température de votre four durant les 2 dernières minutes pour les dorer un peu plus.

Conservez vos cookies dans une boite en métal, mais ils sont bien meilleur dans les heures qui suivent la cuisson!

Bonne dégustation !

PS : si vous recherchez des recettes sucrées sans beurre, ne manquez pas mon livre Sans beurre et sans reproche, en vente ou en téléchargement gratuit :)

#defidessinfevrier : semaine 3

C'est parti pour le récap' hebdomadaire du #defidessinfevrier !

Dinosaure ou Licorne
Jour 15 - Dinosaure ou Licorne
Les deux mon capitaine !

Futur
Jour 16 - Futur

Photomaton
Jour 17 - Photomaton

Motif / truc qui se répète + Lapin
Jours 18 + 19 - Motif / truc qui se répète + Lapin
Une vilaine gastro m'a vraiment cloué sur place le 18, du coup j'ai rattrapé mon coup le lendemain

Votre chanson préférée
Jour 20 - Votre chanson préférée
Uncommonmenfrommars - tatoo

Quand je serai grande
Jour 21 - Quand je serai grande, je boirai du café (mais en attendant j'ai déjà une cuisine rose)

Jurassic Pron

Je cherchais depuis un bout de temps à faire une série de photos un peu fun, et en travaillant sur un projet complètement différent, je me suis retrouvée en possession d'une douzaine de petits dinosaures en plastique ayant des couleurs et des postures différentes. Il n'a pas fallu longtemps avant que je m'amuse à réaliser cette série un peu décalée avec des petits dinosaures qui testent comme ils peuvent les diverses positions du kama sutra.

Avec quelques feuilles de papier colorées pour donner des ambiances chaudes ou douces, un flash déporté et un objectif macro, voilà le résultat de cette série qui vous prouvera que franchement, les positions du Kama-sutra, quand on est un dino en plastique, c'est vraiment pas très pratique !

Jurassic Pron

Jurassic Pron

Lire la suite...

Demain j'arrête, après on verra : la BD de STPo

Mes copains de l'internet sont bourrés de talent, alors aujourd'hui je vais vous parler de la BD de M'sieur STPo, alias Christophe Andrieu dans la vraie vie. Il a lancé une campagne de soutient il y a peu pour se lancer dans l'auto-édition de sa propre BD et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il a plutôt bien réussi son coup. Il explique aujourd'hui sur son blog comment son aventure s'est déroulée et comment il a survécu à tout ça. Je trouve ça vraiment super chouette qu'il partage son expérience et prouve au monde qu'il est possible de se lancer dans un projet pareil, même si le chemin est parfois semé d'embûches.

D'un point de vue de lecteur, je trouve sa BD très réussie et je suis vraiment contente d'avoir pu participer à sa collecte, si vous appréciez déjà son blog, vous adorerez la version papier, avec des planches inédites et quelques bon craquages concernant la production même de cette BD ou d’anecdotes croustillantes sur la vraie vie de freelance. Si ce n'est pas déjà fait, courrez acheter sa BD !

Demain j'arrête, après on verra

Le stégocorne

Vu le nombre de favoris et de retweets de mon dessin d'hier pour le #defidessinfevrier je crois que mon stégocorne a plutôt été apprécié :)

Du coup le voilà en plus grand et disponible dans plusieurs tailles pour le plus grand plaisir de votre fond d'écran !

Stégocorne

#defidessinfevrier : semaine 2

Le défi dessin continue, voici le récap' de ma seconde semaine !

Souvenir
Jour 8 - Souvenir
J'ai oublié mon premier appareil photo dans les toilettes de l'Atomium à 8 ans.

Météo
Jour 9 - Météo

Slip
Jour 10 - Slip

Géométrie
Jour 11 - Géométrie

Animal
Jour 12 - Animal
Une hermine blanche, un petit animal trop mignon qui vit visiblement en Bretagne, et qui a donné son nom à une bonne bière blanche de la Brasserie Lancelot!

Typographie
Jour 13 - Typographie
Pour une fois, rien n'est vectoriel, j'ai utilisé un Pentel sur du papier et scanné le tout puis géré les couleurs avec photoshop.

Amour
Jour 14 - Amour

#defidessinfevrier : semaine 1

Le défi dessin de février bat son plein sur twitter, et ça me fait vraiment très plaisir!
Voici mes dessins pour la première semaine. Ma contrainte? Tout est vectoriel !

Jour 1 - Œil
Jour 1 - Œil

Jour 2 - Auto-portrait
Jour 2 - Auto-portrait

Jour 3 - Un truc qui vole
Jour 3 - Un truc qui vole
Inspiré du film d'animation "Le vent se lève" du studio Ghibli, vu la veille au cinéma

Jour 4 - Plat du jour
Jour 4 - Plat du jour
Une infographie de ma soupe maison

Jour 5 - Un (super) héros
Jour 5 - Un (super) héros
Le fabuleux Simon Pegg, dans Shaun of the dead

Jour 6 - Monstre
Jour 6 - Monstre
Un gros mashup entre l'affiche d'American beauty et le Cookie monster

Jour 7 - Passion
Jour 7 - (ma) Passion

January Photo Challenge : Fin

Avec le lancement de #defidessinfevrier, j'avais un peu zappé la publication des dernières photos de mon challenge photo : les voici !

January Photo Challenge #30 : Self portrait
January Photo Challenge #30 : Self portrait
#30 : Self portrait, en deux versions

January photo challenge #31 : This is the end
#31 : This is the end
Aujourd'hui, ce n'est pas vraiment une fin, mais plutôt une renaissance. Le soleil brille, la lumière est belle, l'avenir est devant moi.

J'ai énormément apprécié ce défi, et même si prendre une photo par jour n'était pas toujours évident, je pense vraiment avoir progressé au niveau de mon utilisation des lumières avec un flash déporté.

A refaire, définitivement, peut être d'ici quelques mois !

Février : Défi dessin !

Après un mois de challenge photo, j'avais bien envie de continuer un exercice créatif journalier. Au départ j'avais pensé à un "challenge design" où l'idée était de re-penser, re-designer ou trouver des solutions à des problèmes quotidiens, des trucs moches, pas pratiques ou mal pensés. Mais après quelques échanges sur twitter, j'en suis vite arrivée à la conclusion que si cette idée n'était pas mauvaise, elle serait probablement très chronophage, et ce n'est pas vraiment le principe du challenge, qui permet d'exercer sa créativité rapidement et régulièrement.

Après quelques tweets échangés entre Marie Guillaumet, Delphine Malassingne et moi même, on en est arrivées tout naturellement à l'idée d'un challenge plutôt orienté autour de dessins : crayon, feutre, peinture, numérique, gribouillis, chef d’œuvres : tout est possible, le but étant d'obtenir une image finale dessinée.

Sur les réseaux sociaux, pensez à utiliser le hashtag #defidessinfevrier

Voici une liste de thèmes (créée un peu au hasard) pour les 28 jours à venir, si vous souhaitez vous aussi participer à ce défi  :

  1. Œil
  2. Auto-portrait
  3. Un truc qui vole
  4. Plat du jour
  5. Un (super) héros
  6. Monstre
  7. Passion
  8. Souvenir
  9. Météo
  10. Slip
  11. Géométrie
  12. Animal
  13. Typographie
  14. Amour
  15. Dinosaure ou Licorne
  16. Futur
  17. Photomaton
  18. Motif / truc qui se répète
  19. Lapin
  20. Votre chanson préférée
  21. Quand je serai grand(e)
  22. Pause
  23. Couleur
  24. Robot
  25. Mandala
  26. Statistiques
  27. Mouvement
  28. Fin

Alors, qui est partant ?

January Photo Challenge : Semaine 4

Cette quatrième semaine a été un peu mouvementée, avec la global game jam au milieu, j'ai dû faire une petite pause pendant 3 jours et récupérer mon retard le lundi, mais tout est bien qui finit bien, voilà les photos de cette quatrième semaine !

January Photo Challenge #22 : Hands
#22 : Hands
T'avais dit qu'on ferait des knackis

January photo challenge #23 : Sunflare
#23 : Sunflare
Ma petite galaxie. Parce que le temps était trop pourri pour avoir un VRAI sunflare

January photo challenge #24 : Animal
#24 : Animal
What does the fox say ?

January photo challenge #25 : Something pink
#25 : Something pink

January photo challenge #26 : close-up
#26 : close-up
Le pont Amos, de près.

January photo challenge #27 : From a distance
#27 : From a distance
Le même pont Amos, mais de loin

January photo challenge #28 : Flowers
#28 : Flowers

January photo challenge #29 : Black & White
#29 : Black & White

Encore deux photos et le challenge sera terminé. Mais mon petit doigt me dit qu'un challenge d'un autre genre se prépare pour Février !

January Photo Challenge : Semaine 3

Le challenge photo continue. J'avoue que l'exercice n'est pas toujours aisé, mais je tiens bon ! Le plus dur reste encore de trouver une bonne idée chaque jour et de ne pas se mettre trop la pression.

January photo challenge #15 : Silhouette
#15 : Silhouette
Face à face avec le lapin à moustache

January photo challenge #16 : Long exposure
#16 : Long exposure
En attendant le prochain docteur

January photo challenge #17: Technology
#17: Technology
Une carte mère tellement vieille qu'elle date du temps des dinosaures. Quand il y avait des pentiums II.

January photo challenge #18: Your shoes
#18: Your shoes
Combo pompes de skates et chaussettes thinkgeek

January Photo Challenge #19 : Something orange v1
January Photo Challenge #19 : Something orange v2
#19 : Something orange
La plus grosse pelote de laine de toute ma vie. Si on y regarde de plus près, elle semble habitée.

January Photo Challenge #20 : Bokeh
#20 : Bokeh

January Photo Challenge #21 : Faceless self portrait #21 : Faceless self portrait
Portrait tiré ce soir à 23h30 après une soirée bien arrosée entre collègues, l’ultime selfie de hipster, on dira.

January Photo Challenge : Semaine 2

Et hop, je continue mon challenge photo !

January photo challenge #8 :Bad habit
#8 : Bad habit
J'avoue que je suis assez contente de cette photo, qui a fait exploser mes statistiques flickr en passant sur Explore et a ainsi obtenu plus de 200 favoris.

January photo challenge #9 : Someone you love
#9 : Someone you love

January photo challenge #10 : Childhood memory
#10 : Childhood memory

January photo challenge #11 : Something blue
#11 : Something blue
C'était un peu trop facile de profiter de ma couleur de cheveux courante.

January photo challenge #12 : Sunset
#12 : Sunset

January photo challenge #13 : Yourself with 13 things
January photo challenge #13 : Yourself with 13 things
#13 : Yourself with 13 things
En deux versions, parce que je n'ai pas réussi à choisir

January photo challenge #14 : Eyes
#14 : Eyes
Parce que les pommes de terre, elles aussi, ont des yeux

Les bons tuyaux Islandais

Bon alors je vous ai parlé en long en large et en travers du froid, du vent des des trucs plus ou moins immanquables aux alentours de Reykjavík mais je voudrais aussi partager nos bons plans, parfois découverts complètement à l'arrache ou au détour d'une rue, pour se réchauffer, manger ou faire du shopping, bref, un dernier petit résumé de notre semaine en Islande.
Ce post n'est absolument pas sponsorisé, je tiens à préciser : il s'agit juste de parler honnêtement des endroits ou services qu'on a réellement appréciés.

Où dormir?

Trouvé sur Booking sans trop chercher, Reykjavik4you.com regroupe une dizaine d'apparts hotels au centre de Reykjavík : entre l'équipement, la literie, l'emplacement et le look général de l'appart, il n'y a absolument rien à redire. J'y retournerais volontiers la prochaine fois (parce que je compte bien revenir en Islande un jour).

Où manger ?

C is for cookie : un petit peu perdu mais ce café vaut vraiment le coup : il est petit, très très calme, les gens y tricotent et ils ont des cookies, carrot cake et autres trucs délicieux et vegan.

73 : epic burger : avec une mention spécial pour le Burger Epic Overkill que l'on a pas osé tenter ce petit resto de burgers propose une sélection de burgers originaux de tailles diverses et disponibles aussi en version végétarienne. En plus ils proposent des bonnes bières et sont sympas, que demander de plus?

Noodle station : si vous avez froid et que vous êtes trempés jusqu'aux os, vous apprécierez forcément une soupe de nouille absolument pas islandaise mais vraiment bien préparée. La version pas épicée réchauffe déjà bien et l'ambiance générale fait que vous vous sentez facilement à l'aise.

La soupe de Noodle Station

Café Babalu : la devanture du café est super jolie et le personnel est tip top. thé café en mode refill (restez suffisamment longtemps, profitez du wifi, des jeux de société ou d'un livre et votre tasse se remplira automatiquement). Bonus, ils proposent des cookies absolument démesurés et vraiment délicieux.

Cookie géant du Café Babalu

Pour le petit dej', la boulangerie, en face de l'hôtel où on a séjourné, nommée bernhöftsbakarí comblera tous vos besoins, et même si le pain islandais n'a rien à voir avec le pain français, il reste très bon et change un peu vos habitudes. Il paraît que c'est la meilleure boulangerie de la ville (et du coup statistiquement du pays je pense) mais on en a pas vraiment testé d'autres pour confirmer.

Si vous passez à Geysir, vous irez probablement faire un tour dans le petit bâtiment qui fait resto, snack et vente de souvenirs. D'extérieur ça ressemble un peu à un restoroute mais dedans, c'est vraiment joli et on y mange super bien!

Lebowskibar : au centre de Reykjavik, burgers, frites et bonne ambiance. En plus, il y a un quizz ciné en anglais le jeudi soir avec des boissons à la clé! Révisez vos classiques mais aussi quelques navets du box office, nous on a été très mauvais mais on s'en doutait un peu.

Boutiques et shopping

Un gros coup de cœur pour Fotografi : un endroit ou acheter de beaux tirages photos réalisés par des photographes locaux et vraiment doués. En plus le photographe que l'on a croisé dans la boutique était vraiment super sympa et on a discuté photo argentique pendant un bon bout de temps, bref, faites y un tour!

Aurum : si vous cherchez des trucs designs islandais ou un bijou original, c'est la qu'il faut aller. Bon par contre ça coûte un rein.

Hrim : une belle autre sélection d'objets design nordiques : déco, vaisselle & co, j'avais envie d'acheter le magasin mais j'avais seulement deux reins et il paraît que c'est pas pratique de vivre sans.

Tiger : des petits bibelots et trucs pas chers, je crois que c'est une chaîne Danoise. En tous cas pour ramener un tas de petits trucs mignons ou acheter des gants pas cher, c'est top.

Minja : un dernier magasin d'objets designs avec pleins de trucs faits en Islande ou par des designers islandais, à des prix abordables.

Dogma : ce n'est pas parce que la température ressentie tourne autour de -10° que les islandais ne portent pas de t-shirts, du coup la marque dogma propose une grosse sélection de t-shirts jolis et humoristiques.

Handknitting association of iceland : LA boutique pour acheter de la laine ou des trucs déjà tricotés dans le style islandais. La laine est déperlante mais gratte un peu j'avoue.

Où se réchauffer ?

Parce qu'il fait tout le temps froid, on a constamment cherché des endroits pour passer un peu de temps histoire de se réchauffer.

Harpa : j'en ai déjà parlé précédemment, ce bâtiment à l'architecture impressionnante est ouvert de 10h à minuit. A l'intérieur quelques boutiques et un café, sans oublier quelques banquettes ou s'assoir et surtout du chauffage.

Musée de la photo : minuscule mais on peut y voir de jolis tirages, il y fait bien chaud, on y monte en ascenseur et c'est gratuit. Pensez à prendre les escaliers pour redescendre, il y a quelques photos, affiches et documents historiques à observer.

Les boutiques de souvenirs sont souvent surchauffées et il y en a partout, ça permet de faire une petite halte au chaud sans forcément aller dans un café

10:11 du centre ville, l'épicerie-supérette ouverte tout le temps (mais genre 24h/24), vend du thé et du café à emporter pas cher mais aussi plein de trucs (chauds) à manger.

La prochaine fois, je vous parlerais du Blue Lagoon et de notre aventure en direction du sud de l'Islande, pleine de rebondissement et de neige.

January Photo Challenge : Semaine 1

Si vous me suivez un peu sur flickr ou instagram, vous n'avez probablement pas échappé à mes dernières photos qui suivent une liste de thèmes définie à l'avance histoire de pratiquer la photo tous les jours et de se lancer un petit défi !

Voici les photos de ma première semaine :

January photo challenge : #1 - Self portrait
#1 - Self portrait

January photo challenge #2 : What you wore today
#2 : What you wore today

January photo challenge #3 : Clouds
#3 : Clouds

January photo challenge #4 : Something green
#4 : Something green

January photo challenge #5 : From a high angle
#5 : From a high angle

January photo challenge #6 : From a low angle
#6 : From a low angle

January photo challenge #7 : Fruit
#7 : Fruit

À bientôt pour la suite !

DIY Bamboo Hat

Lors de mon projet de tricot de "plein plein de bonnets pour Noël", j'ai mixé deux techniques de tricot trouvées sur Youtube et un type de laine bien épaisse pour en faire un bonnet joli comme tout, facile et assez rapide à tricoter.

Comme j'aime bien partager mes créations en général, je me suis dit que c'était l'occasion idéale de proposer mon tout premier pattern sur Ravelry. Mais comme évidemment, j'ai appris à tricoter un peu à l'arrache et que j'ai développé mes connaissances à coup de vidéos Youtube, la syntaxe tricot-friendly et moi, ça fait 12. Wildmary m'a proposé son aide pour traduire mes explications un peu floues en véritable langage de tricot, puis quelques fichiers PDFs plus tard, mon tutoriel était en téléchargement gratuit sur Ravelry sous licence WTFPL.

Bamboo hat

- page 1 de 120